Habiller tous les types de surfaces avec le placage en bois

placage en bois
Le placage en bois a un bien lointain passé, il enchante le présent, et son avenir promet des merveilles.

Des Rois Pharaons au Roi Soleil

Le placage en bois a bien prospéré au fil du temps, quand on sait que ce procédé de décoration a été développé en Égypte à l’époque des pharaons, il y a plus de 3000 ans. Dans le royaume de France, c’est à partir de la Renaissance et sous le règne des rois Louis XIII et Louis XIV que le mobilier fut agrémenté de feuilles de placage bois. Leur fonction était d’offrir davantage de valeur à un ameublement le plus souvent conçu avec des bois pauvres, tels que le peuplier ou le sapin. Découpées manuellement, les feuilles de placage bois avaient à cette époque une épaisseur d’environ 2.25 millimètres. Les plus prisés étaient le bois de rose, la ronce de thuya, le poirier, le noyer… Ce mobilier, devenu ainsi de haute qualité, est resté longtemps l’apanage de la noblesse. Ce n’est que plus tard, au XIXᵉ siècle, que les feuilles de placage ont commencé à être industrialisées. Des machines fonctionnant à la vapeur permettaient alors de réduire l’épaisseur des feuilles à 1.2 mm et de les fabriquer en plus grande quantité. Le travail sur cette matière naturelle n’a jamais cessé d’évoluer depuis ses origines et l’industrialisation l’a vraiment étendue à d’autres utilisations. C’est ainsi que le peuple put profiter de cet ornement qui allait enfin devenir abordable, le placage en bois

La matière et ses œuvres

Les feuilles de placage bois, contrairement à ce que l’on pense parfois, sont découpées dans de véritables troncs d’arbres. Elles sont alors débitées en différentes tailles (entre 25 et 50 cm) pour en faire des panneaux à usages multiples. Le placage dissimule des défauts, cache des vis ou des structures de montages métalliques, protège les murs dans une cuisine ou réhabilite des meubles abîmés par le temps. Mais il est cependant de plus en plus utilisé comme une véritable décoration intérieure. Ils rendent aux logements, du salon jusqu’à la salle de bains, un confort raffiné, un certain esthétisme dans des tons chaleureux, agréables et reposants. Que l’on utilise des colles spéciales ou du placage thermocollant, son rôle est souvent essentiel, il est la touche finale des pièces de la maison. Les plus anciens se souviendront d’ailleurs qu’il garnissait les tableaux de bord de voitures, un usage fréquent dans les années 50-60.

Mais avant d’obtenir la « déco rêvée », il faut décider du choix des essences : noyer, chêne, merisier, teck, pin, koto, acajou, hêtre. Le mélange des tons est toujours intéressant à réaliser, et créer sa propre décoration intérieure est plutôt exaltant. Il est tout de même recommandé de préparer le plan de sa future déco au préalable. Il est possible de le faire avec des échantillons ou, dans l’idéal, sur un écran d’ordinateur en recréant les pièces à transformer. S’aider d’un spécialiste en la matière est évidemment la meilleure option.

Prenons l’exemple des veinures sur un tronc qui en comporte cinq. La veinure désirée correspondra au choix de la coupe du bois, et les designs alors obtenus vous devrez choisir leur place dans votre déco intérieure ou sur votre meuble. Qu’il s’agisse de tons foncés tel le noyer et l’acajou ou de tons plus clairs comme le chêne, chaque angle de coupe d’un tronc va se différencier. C’est pour cette raison qu’il faut noter toutes les possibilités de décorations, principalement si le but est de faire une sorte de patchwork de placages. La créativité c’est formidable mais cela se prépare, en prenant son temps.

Il y a bois et bois

Il est encore courant de nos jours que des personnes pensent que le placage bois est simplement un vulgaire contreplaqué. Le principe est en effet le même mais ces lamelles de bois assemblées, en les collant sous haute pression, forment le contreplaqué. Elles ont une épaisseur de 0.8 mm à 4 mm et sont aussi appelées des plis. Ces bois n’ont généralement pas le même emploi, ni la qualité et la finesse de ceux employés pour des meubles ou la décoration de vos intérieurs. Il n’y a rien de plus minutieux que le choix des bois de placage, l’analyse de la qualité de leur essence, de leur souplesse et leur solidité. Cependant, rien n’empêche de recouvrir du contreplaqué avec du placage de qualité comme des feuilles de merisier ou de noyer. Le meuble est ainsi à la portée des plus petits budgets.

Le roi des bois

Le bois a toujours été l’élément de décoration majeur, le placage en est la preuve vivante, même si certaines époques ont tenté de renverser la vapeur, pourrait-on dire, avec le plastique dans les années 70, par exemple. Les maisons, les intérieurs comme les extérieurs, les hôtels, les voitures, les bateaux, les avions… Tout autour de nous, le bois et les placages ont toujours été rois, et cela depuis les Pharaons. Et ici, il n’y a pas de mystères, juste une histoire. Celle des hommes et de la nature.


La feuille de pierre pour une cuisine design et moderne
Comment mettre en place une déco nature dans son salon